L’air du temps…

Si vous avez suivi les précédents articles, en février nous évoquions le bois, en mars, l’eau, voici maintenant l’air…

L’expression, c’est dans l’air du temps nous est familière mais un étranger vous demandera ce que vous voulez dire par là : le temps a une signification constante, universelle, il renvoie à la notion de durée ou bien de météorologie.
Mais l’air ? Avez-vous remarqué combien ce petit mot de 3 lettres, l’air de rien, nous évoque une multitude de sensations : odeur, fraîcheur, immensité, respiration, légèreté…
C’est peut-être la raison pour laquelle on qualifie de paroles en l’air les promesses non tenues, les affirmations sans fondement, les messages lancés sans convictions. Et certains ne manquent pas d’air en jouant à ce petit jeu !

Voyez comme ce mot nous joue des tours, tantôt signifiant l’air que l’on respire, tantôt celui que l’on ressent ou encore celui que l’on perçoit. Ne dit-on pas couramment avoir l’air fier, avoir l’air d’un chien battu, un air de famille, avoir l’air d’un clown, avoir l’air… quelle drôle d’idée que d’associer ce verbe à l’air. Nous prenons nos grands airs, comme si nous pouvions posséder cet élément si impalpable et qui n’a pas fini de nous surprendre !

Abordons un autre registre : dans le langage familier, il est insaisissable et tête en l’air ! Il flotte dans l’air d’une chanson ; il amuse quand quelqu’un se retrouve les quatre fers en l’air ; il affole quand on parle de se foutre en l’air ; il énerve si on nous pompe l’air ; il émoustille s’il s’agit de s’envoyer en l’air (autrement dit de monter au septième ciel !) ; il agace quand on nous accuse de brasser de l’air ; il désarçonne, enfin, selon qu’on le remplace par « attitude », « physionomie », « comptine », « vent », « dégaine », « espace », « ciel »…
De multiples combinaisons, qui nous font percevoir la désinvolture de ce mot qui ne compte pas moins d’une trentaine de synonymes !!
Sans compter les innombrables dénominations qui l’associent : hôtesse de l’air, loisir de plein-air, air conditionné, armée de l’air, baptême de l’air, chambre à air, pirate de l’air…
Un vrai courant d’air, de quoi nous faire tourner la tête !

Eh bien justement, c’est de saison : inspirez, expirez, prenez l’air… au sens propre comme au sens figuré. Élargir nos horizons, regarder ailleurs, respirer autrement… Changer d’air est parfois salutaire.
« L’esprit humain est comme un parapluie, il marche mieux lorsqu’il est ouvert. »
Darry Cow

Au mois prochain !

Retrouvez deux années de clins d’œil orthographiques rassemblés dans un livret à garder, transmettre, offrir ?
En vente par correspondance en vous rendant sur le site osezlesmots.fr et dépôt vente à EKEO à Crolles Ecocentre.